La haine du bruit et la misophonie

On est tous dérangé par les bruits, mais le type de bruit est important. Lorsque le voisin met la musique à fond, il est normal que vous soyez embêté. mais si jamais vous êtes vraiment en colère à cause des bruits à faible décibels tels que les bruits du clavier d’un ordianteur, de la mastication, et même de la respiration d’autrui, cela pouyrrait être le signe d’une maladie mentale appelé la misophonie. Celle ci se caractérise par des réction émotionnelles étonnantes et parfois extrêmes au simple bruit répétitif. AU toiut début il ressent de l’anxiété, l’inconfort, l’envie de fuir. Et ça pourrait malheursuement devenir critique en se transformant en peur, en colèren en haine, en panique totale, etc.

bruit

Un trouble psychiatrique

Il s’agit réellement d’une anomalie cérébrale, qui déclenche une surexcitation au niveau du cerveau au moindre petit bruit. Lorsque ce dernier se répète, la tension monte au point d’accélérer le rythme cardiaque de la personne atteinte de misophonie, et même de provoquer la transpiration.
Une expérience a été faite sur des bruits de la pluie, d’un bébé qui pleure, des bruits de couverts dans un café. Et les mouvements cérébraux pendant les IRM ont bien démontré une difficulté  à supporter de tels bruits. Ainsi donc, vous feriez mieux de rencontrer un psychiatre si jamais vous ressentez les mêmes gênes. Seul ce professionnel de la santé aura les réponses à vos problèmes.