Doit-on traiter les familles monoparentales d’incomplètes?

Il existe des millions de familles monoparentales, et toute ne vivent pas de la même façon. Tout commence au niveau es raisons même de la monoparentaloité. En effet, une mère qui élève seul ses enfants à cause d’u parent décédé, dans la maladie, est diféfrente d’une mère qui a vécu un divorce très difficile. Les enfants restent donc avec un seul parent, et pour certains font face à des difficultés finavcières. On constate deonc ainsi;un petite pourcentage de réussite scolaire chez les enfants éduqués par un seul parent.  mais avant d’affirmer que les familles monoparenatles sont amputées, il est nécessaire de se poser les bonnes questions.

educatiuon monoparentale

Une situation socio-économique en cause

Les enfants vivants avec leur deux parents, ou dans des familles recomposées, sont très souvent qualifiés de plus « équilibrés » que les autres. Même les enfants dont la garde est alternée entre les deux parents seraient mieux que ceux en situation de monoparentalité. Mais pour dire vrai, le tort ne revient pas forcément au manque de responsabilité du parent, ou encore à son incapacité à éduquer ses enfants comme les autres.
Il faut l’avouer, certaines femmes élèvent seuls leurs enfants par choix, et s’en sortent très bien surtout grâce à leurs avoirs. La garde alternée concernent même très peu de familles modestes, alors tout dépend du statut social. Le thérapeute Jean-François Le Goff est pour qu’on cesse de voir les parents solos comme des familles « incomplètes », car un appui financier serait l’élément clé pour que ces enfants aient de meilleures chances.